Rechercher
  • parrainagesburkina

Compte Rendu de mission juin 2018


Patrice et Nathalie, membres bénévoles de « CA VA ALLER » nous sommes rendus au BURKINA FASO du 06 au 18 juin 2018.

Le suivi de la pérennité des activités de l'association au BURKINA Faso était le point principal de la mission en particulier en raison du nombre dorénavant réduit de missionnaires à se rendre au BURKINA, des difficultés de communication sur zone avec nos contacts privilégiés, de la situation sécuritaire dans le nord du BURKINA et enfin d'une certaine lassitude des membres bénévoles vis à vis de toutes ces difficultés et de celles persistantes concernant la réalisation de projets anciens et toujours pas aboutis … bref on partait avec un à priori certain.

Cet état d’esprit a été bien perçu par tous nos contacts sur zone qui se sont fortement impliqués, en particulier à SANKOUÉ, pour nous « reconquérir » et nous persuader du bien fondé de nos implications.

Il est à noter que la sécheresse a fait des ravages en particulier chez les éleveurs qui ont perdu de nombreuses têtes de bétail (voir photo ci-dessous) et dont les effets vont commencer à se faire sentir maintenant pendant la période de soudure (disette ou famine).

Un des zébus survivants dans le campement peule de Sankoué

Pour plus de compréhension, les actions réalisées sur place et les projets ont été regroupées par lieux.

KOUDOUGOU et environs

Nous avons rencontré et échangé avec nos (grands) filleuls. Nous sommes d’une manière générale très fiers de leur réussite ...

Nous sommes retournés dans le quartier 6 de KDG au lycée/collège SCHORGE à qui nous avions promis, en janvier dernier, une démonstration Wikipédia hors ligne. Démonstration concluante auprès du directeur et de l’informaticien de l’établissement, puisque le logiciel va être installé sur le serveur du lycée pour la rentrée prochaine au profit du centre de documentation et d’information.

YÉ / SANKOUÉ

- Comité Villageois de Développement CVD

Comme décidé en conseil d’administration en mai dernier, nous avons donc appelé l’attention du président CVD (maire du village de SANKOUÉ au sein de la commune de YE) sur notre « état d’esprit » au sein de l’association qui nous poussait actuellement à revoir à la baisse notre investissement associatif à SANKOUE et YE.

Il a de plus été sollicité de Mme le Haut Commissaire de la province du NAYALA une entrevue destinée à nous conforter dans notre action.Cette entrevue qui a duré plus d’une heure et demi nous a permis de rencontrer une dame d’envergure, bien sûr intéressée par la cause des femmes et qui a donc encouragé en particulier nos projets de farine BAMISA, de PTFM (moulin des femmes) et de « Jardin des femmes » nr 02 …

Elle nous a ainsi assuré de son soutien en cas de difficultés dans le cadre de nos réalisations et nous a conforté dans le bien fondé de notre action.

Une lettre rédigée par la mairie de YE nous a enfin rassuré sur le bon emploi de la somme collectée en France par l’association « ça va aller » dans le cadre de la souscription « famine ».

- PTFM Groupement des femmes

La plateforme qui était en avarie depuis quelque temps est réparée grâce au mécanicien « ex-indélicat » qui est maintenant un soutien actif et efficace des femmes de la PTFM et le moulin a repris son activité en juin …

- ex CREN SANKOUÉ ou BAMISA

Nous sommes arrivés à SANKOUE avec l’idée bien ancrée d’arrêter les frais et de stopper cette petite entreprise incapable de faire face. Grâce à l’aide du major du CSPS (infirmerie/maternité du village de SANKOUE) et à la publicité qu’il a fait autour de lui, l’affaire est maintenant en plein essor puisque les CSPS des environs réclament de la farine de SANKOUE (50 kg à droite, 50 kg à gauche …) qui, paraît il, est la meilleure au point de vue rapport qualité / prix sur le marché !

Il nous a convaincu, et ce en particulier en raison de la pénurie de nourriture qui va commencer à sévir en Juillet et Août, de ne pas arrêter notre effort et de continuer à soutenir les femmes en charge.

Ainsi nous avons réaffecté 100.000 Francs CFA pour acheter les ingrédients nécessaires à la fabrication de cette farine nutritive …

- Jardins des femmes de SANKOUÉ

Le 2ème « Jardin des femmes », qui lui aussi était en passe de disparaître après tant de délais semble, suite à notre mécontentement affiché, commencer à bouger : le grillage est arrivé (on l’a vu) et les travaux devraient donc commencer.

Il est à noter qu’une partie de ce jardin, proche du CEG de SANKOUÉ, pourrait être réservé à l’apprentissage de l’agro-écologie par les élèves du collège.

- CEG de SANKOUÉ

Une affaire de détournement d''argent nous a permis de réfléchir à mettre en place une petite entreprise de femmes qui se chargerait avec notre aide financière au début en tous cas de fournir le repas du midi aux parrainés d’abord et pourquoi pas plus tard, si cela fonctionnait, à tous les élèves.

Conformément à ce qui a été décidé en conseil d’administration, nous avons annoncé que nous ne prendrions pas cette année, à titre de mesure conservatoire, de nouvelle promotion de classe de 6ème à SANKOUÉ pas plus qu’à YE … nous avons cependant apporté sur zone 3 nouveaux ordinateurs portables (WIKIPEDIA hors ligne et LIBRE OFFICE) destinés à remplacer les anciens moins performants.

- Voûte nubienne de SANKOUÉ

La cuisine est opérationnelle (voir photo ci-dessous).

Le mobilier de la voûte est lui aussi en place dans sa totalité.

La deuxième cabane peule (chambre d’appoint et de rangement), n’est toujours pas terminée … faute d’eau pour confectionner les briques en Banko.

Le forage du campement peule était en avarie depuis quelques temps … nous avons donc en tant que voisins et utilisateurs laissé sur place la somme nécessaire à sa révision (intervention mécanicien et réfection margelle).

La cuisine de la voûte "opérationnelle" et Aline la cuisinière

- CEG / LYCEE de YE

La « salle d’études informatisée » de YE qui devait ouvrir incessamment ses portes en janvier dernier n’était toujours pas ouverte en juin … ceci étant la formation des grands frères (6 sont retenus au final) a effectivement été assurée et donc on peut espérer que cette salle soit « vraiment » opérationnelle en octobre 2018.

Nous avons également rencontré là-bas deux de nos grands parrainés formés en tant que « grands frères » informatiques et pressentis, au mois d’août, pour assurer au CEG de Sankoué une petite session informatique pour les élèves volontaires …

Conclusion : Voilà donc : nous étions partis la mort dans l’âme avec l’idée bien arrêtée de nous limiter petit à petit (voir rapport Conseil d’Administration de mai 2018) et finalement nous continuons après cette petite crise existentielle qui aura au moins permis à tout le monde ,ici et là-bas, de remettre les pendules à l’heure !


22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Vœux de la présidente Patricia ORDIONI pour 2021

J'ai changé de fonctions (de secrétaire à présidente) suite à l'AG de septembre 2020 en remplacement de patrice SCHMITT démissionnaire mais qui devient cependant trésorier. Il a souhaité être remplacé

   Liens externes

 

 

 

 

 

   Documents et media
 
 

 

   Organismes bienfaiteurs
 
 

 

Association française loi 1901 d'intérêt générale et à vocation humanitaire.

Enregistrée au JO W832013145 le 04/03/2015. SIRET 812 461 028 00019

Siège social à Roquevaire (13360). Telephone : ​0671691528. Email : asso.ca.va.aller@gmail.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now