Rechercher
  • Patricia

Compte-rendu de mission novembre 2018


Patricia et son cousin Jean-Luc sont partis au Burkina du 29 octobre au 12 novembre 2018.

Tout s'est bien passé malgré quelques péripéties toutes africaines : le premier jour, panne de réseau internet à la BOA (Bank Of Africa) donc impossible de retirer de l'argent mais faire quand même la queue toute la journée ..., crevaison sur la piste de Zoula vers Goundi la nuit, mais découverte de la gentillesse des locaux par mon cousin car un passant l'a emmené jusqu'au domicile du réparateur qui a travaillé à la lampe de poche ! Attendre 2h à la gare routière que Ahmed se réveille de sa sieste ...

Bon bref des aventures africaines !

J'ai pu régler toutes les scolarités prévues de nos parrainés.

J'ai rencontré, évidemment, Edith et Isabelle Emmanuel et certains autres mais pas Guibilourou car il était à Bobo, ni Niangali de Sankoué qui ne va plus à l'école et n'était pas au village ...

À Sainte-Thérèse de Zoula tout va pour le mieux: ils ont eu les meilleurs résultats du brevet pour tout le Burkina et ont reçu un prix pour cela (voir photo ci-dessous); ils ont loupé celui du bac de très peu !

D'ailleurs un de nos parrainés a obtenu le meilleur résultat du pays ! À cette occasion l'Association des Parents d'Elèves a tenu à nous inviter au repas de fête qu'ils ont organisé pour les enfants ayant obtenu le dit brevet: ce fut très sympathique !

Le directeur de Ste Thérèse de Zoula et son trophée

À Sankoue tout va bien aussi : les récoltes sont bonnes ! Tant mieux car nous avons nettement ressenti l'appauvrissement en ville ...

L'argent de la souscription famine a bien été utilisé: le village avait, sur demande de l'état, fait la liste des nécessiteux qui ont pu acheter le grain grâce aux "deniers" de la souscription "famine" ; 100 sacs de grain de mil ont été distribués et c'est ce brave Jonas (papa d'un de nos parrainés) qui les a transportés tout seul sur les routes embourbées avec son triporteur.

Un nouveau représentant du village s'est joint à Yaya, à la demande de ce dernier et appuyé par moi même , il s'agit de Florent-Sylvain Gala de retour au village : l'équilibre entre les deux familles NIAMBA et GALA au sein de l'association "ça va aller" est donc de nouveau rétabli !

Il a assisté à tous les échanges d'argent et pris part à toutes les décisions.

L'association allemande qui a construit le collège de Sankoué construit de nouvelles classes et enfin un forage a vu le jour derrière l'établissement ! heureusement car il a fallu dédoubler les 6èmes (2 classes de 6ème mais 1 seul local).

Le collège est maintenant réputé dans la région en raison de ses bons résultats au brevet !

Les lettres des correspondants ont bien été distribuées dans les deux classes et (pour ne pas faire de jaloux) une pour plusieurs élèves : j'ai donc récolté beaucoup de réponses en retour !

Les livres scolaires apportés par l'association ont bien été attribués aux élèves et les cours de soutien maths physique/chimie en classe de 3ème payés par nous effectivement organisés.

Pour la cantine, à Yé comme à Sankoue une restauratrice d'un maquis proche des collèges s'occupe des parrainés. A Yé l'argent a été donné à la secrétaire Anne-Marie du Collège/lycée pour l'année entière mais à Sankoue nous avons donné seulement 4 mois car je n'avais pas de financement prévu pour cela ... cela sera réglé à la prochaine mission !

Le forage du campement des peuls va être complètement refait avec des crédits extérieurs, j'ai donc investi l'argent que nous avions laissé à cet effet pour celui de l'école primaire, qui lui aussi donnait des signes de fatigue, car le village devait participer à la réfection et manquait de moyens.

Le jardin des femmes de Sankoué numéro 2 : le grillage était là et le jardin devrait voir enfin le jour dès la fin des récoltes : à vérifier à la prochaine mission ...

Quant au premier jardin des femmes c'est une merveille (voir photo ci-dessous)

Je n'ai jamais vu cela : des ignames et des papayes énormes !

Les femmes cultivatrices auront de l'argent en revendant tout cela au marché !

Le jardin des femmes de Sankoué numéro 1

Le moulin des femmes de Sankoué (PTFM) fonctionne bien et avec ces belles récoltes elles n'arrêtent pas de moudre.

Les filles de la farine Bamisa travaillent bien aussi

Voilà vous savez à peu près tout. Le seul problème a été le manque d'argent emporté afin de nourrir tous nos petits (cantine par restauratrice) : mes propres deniers n'y ont pas suffi ...

Et comme chaque fois plein de rencontres et d'échanges ont ponctué le séjour !

Je vous transmets tous les remerciements et les amitiés de tous ceux que nous avons côtoyés.


16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Vœux de la présidente Patricia ORDIONI pour 2021

J'ai changé de fonctions (de secrétaire à présidente) suite à l'AG de septembre 2020 en remplacement de patrice SCHMITT démissionnaire mais qui devient cependant trésorier. Il a souhaité être remplacé

   Liens externes

 

 

 

 

 

   Documents et media
 
 

 

   Organismes bienfaiteurs
 
 

 

Association française loi 1901 d'intérêt générale et à vocation humanitaire.

Enregistrée au JO W832013145 le 04/03/2015. SIRET 812 461 028 00019

Siège social à Roquevaire (13360). Telephone : ​0671691528. Email : asso.ca.va.aller@gmail.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now